Acheter en Espagne comme investissement?

image acheter en Espagne comme investissement

Acheter en Espagne comme investissement

 

Les prix de location ont augmenté en Espagne de 0,8% en novembre 2017, selon les dernières données de l’Institut national de la statistique (INE), reliant 13 mois d’augmentations. Selon les chiffres que gère idéaliste, le prix du logement à louer en Espagne à augmenté de 18,4% en 2017. Ce qui veux dire: acheter en Espagne comme investissement un bien immobilier est très intéressant.

Pour Fernando Encinar, directeur des études idéalistes, « l’année 2017 a sans aucun doute été l’année de la location en Espagne et l’une des principales raisons du décollage des loyers est l’emploi », a-t-il déclaré. ce phénomène de rente ne serait pas compris: tous les petits et moyens investisseurs qui, au cours des trois dernières années, ont décidé de transférer leur épargne de leurs comptes bancaires dans les appartements pour les amener sur le marché locatif.

Ce n’est pas non plus une bulle immobilière et l’investisseur n’est pas un spéculateur maléfique.

 

Qui sont les gens qui achète en Espagne?

Le profil de l’investisseur nerveux qui a acheté une maison pour la vendre peu de temps après avec d’importantes plus-values qui ont proliféré il y a 10-14 ans a disparu du marché. Le nouvel investisseur est plus tranquille, calme et assume la rentabilité que la location de la maison produit, sans vendre.  »

En outre, selon le portail immobilier Vitrio, l’achat d’une maison à louer en tant que résidence de vacances devient une entreprise, et « très rentable ». Dans les zones où l’afflux de touristes est le plus important en Espagne, «ce phénomène modifie le marché avec une forte hausse des prix qui entrave l’accès au logement pour ceux qui cherchent une résidence de longue durée».

 

Le prix des terrains urbains, dans une tendance haussière:

Les dernières données du ministère du Développement montrent que le prix moyen par mètre carré de terrains urbains a augmenté au troisième trimestre de l’année dernière 2017 de 7,8% d’une année sur l’autre, à 162 euros.

Dans les communes de plus de 50 000 habitants, le prix moyen du mètre carré a augmenté de 5,6% sur un an, après 287,5 euros le mètre carré.

La liste des zones espagnoles où le mètre carré est le plus cher est dirigée par Madrid, avec 485,7 euros, suivie de Barcelone (447,6 euros) et des îles Baléares (375,7 euros). La Costa Blanca et Alicante reste toujours en tête de l’investissement immobilier en Espagne pour la plupart des étranger qui achète une maison en Espagne.

Hausse du cadastre mais pas autant

D’autre part, un total de 1.296 municipalités soulever l’IBI en 2018. Le montant versé annuellement par les propriétaires, les habitants et les terres dans le concept de taxe foncière (IBI), dépendant des municipalités, augmentera en 2018 dans 1.296 municipalités Espagnols, alors qu’il va diminuer dans 534 localités, conformément aux coefficients de mise à jour des valeurs cadastrales approuvées vendredi dernier par le Conseil des ministres.

Mais il faut tenir compte que les mairies ont l’option et la faculté de réduire le pourcentage appliqué sur la valeur cadastral et modifié à la baisse la taxe du cadastre que vous devez payer pour votre bien immobilier en Espagne et la plupart pour de raison électoral surtout.

Compare listings

Comparer

Nous vous rappelons

En soumettant ce formulaire, j’accepte Conditions générales de ventes.