Les voyageurs vaccinés peuvent entrer en Espagne sans restrictions

image maison a vendre en espagne

Les voyageurs qui peuvent prouver qu’ils ont été vaccinés pourront entrer en Espagne sans restrictions à partir d’aujourd’hui.

 

L’Espagne autorise à partir d’aujourd’hui l’entrée dans l’Union européenne et les pays associés à l’espace Schengen, à l’exception de l’Inde, du Brésil et de l’Afrique du Sud, des voyageurs qui prouvent qu’ils sont vaccinés contre le Covid-19 en provenance de pays tiers. Un signe clair de reprise de l’activité touristique après les effets des mesures restrictives des différents gouvernements pour contrôler la pandémie. Toutefois, les données relatives aux arrivées de touristes en 2021 seront loin de retrouver les niveaux antérieurs à la crise du coronavirus.

C’est ce que reflète un arrêté publié samedi dernier au Journal officiel de l’État (BOE), par lequel sont modifiés les critères d’application de la restriction temporaire des déplacements non essentiels des pays tiers vers l’Union européenne et les pays associés de l’espace Schengen pour des raisons d’ordre public et de santé publique à l’occasion de la crise sanitaire provoquée par le COVID-19
L’Ordre souligne que le moment actuel recommande l’introduction d’un nouveau critère lié à la vaccination. Concrètement, la nouvelle modification permet l’entrée en Espagne des personnes munies d’un certificat de vaccination que le ministère de la Santé reconnaît à cette fin, après vérification par les autorités sanitaires, ainsi que des mineurs accompagnateurs auxquels le ministère étend les effets.

L’Espagne autorisera à partir de ce lundi l’entrée dans l’Union européenne et les pays associés à l’espace Schengen, à l’exception de l’Inde, du Brésil et de l’Afrique du Sud, des voyageurs qui prouvent qu’ils sont vaccinés contre le Covid-19 en provenance de pays tiers. Un signe clair de reprise de l’activité touristique après les effets des mesures restrictives des différents gouvernements pour contrôler la pandémie. Toutefois, les données relatives aux arrivées de touristes en 2021 seront loin de retrouver les niveaux antérieurs à la crise du coronavirus.

C’est ce que reflète un arrêté publié samedi dernier au Journal officiel de l’État (BOE), par lequel sont modifiés les critères d’application de la restriction temporaire des déplacements non essentiels des pays tiers vers l’Union européenne et les pays associés de l’espace Schengen pour des raisons d’ordre public et de santé publique à l’occasion de la crise sanitaire provoquée par le COVID-19.

L’Ordre souligne que le moment actuel recommande l’introduction d’un nouveau critère lié à la vaccination. Concrètement, la nouvelle modification permet l’entrée en Espagne des personnes munies d’un certificat de vaccination que le ministère de la Santé reconnaît à cette fin, après vérification par les autorités sanitaires, ainsi que des mineurs accompagnateurs auxquels le ministère étend les effets.

Les vaccins acceptés à ce jour par l’EMA ou l’OMS sont ceux de Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen, Sinopharm et Sinovac-Coronavac.

” Dans le cas des personnes arrivant dans n’importe quel aéroport situé en Espagne, avec ou sans escale intermédiaire, sur des vols en provenance d’aéroports situés dans des pays tiers, qui sont soumises à une quarantaine par arrêté du ministère de la santé, tant que cet arrêté est en vigueur, seules les exceptions énumérées aux lettres d), e) et i), sauf dans le cas des personnes résidant en Espagne ou en Andorre, ou des conjoints de citoyens espagnols ou des partenaires avec lesquels ils entretiennent une union analogue à la conjugale inscrite dans un registre public, ou des ascendants et descendants qui vivent à leur charge, à condition qu’ils voyagent avec le citoyen espagnol ou qu’ils se réunissent avec lui”, indique le BOE.

 

Restrictions pour l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud

Seule l’Inde est actuellement soumise à une quarantaine obligatoire de 10 jours, mais il existe également une limitation des voyages en provenance du Brésil ou de l’Afrique du Sud qui, en pratique, les exclut de l’entrée en Espagne bien qu’ils soient vaccinés.
Fin mai, le président du gouvernement, Pedro Sánchez, a annoncé qu’à partir du 7 juin, l’Espagne autorisera l’entrée aux voyageurs de tous les pays pouvant prouver qu’ils ont reçu la série complète d’un vaccin reconnu par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ou l’Agence européenne des médicaments (EMA).

M. Sánchez a présenté à Fitur le certificat vert Covid de l’UE, qui sera lancé le 1er juillet et facilitera la mobilité des citoyens européens vaccinés qui ont passé la maladie ou qui présentent un test négatif au sein de l’UE.

Compare listings

Compare

Nous vous rappelons

En soumettant ce formulaire, j’accepte Conditions générales de ventes.